Appel à communications – Colloque Junior du Centre d’Histoire de Sciences Po “Prendre en charge l’après-violence : institutions et acteurs (XXe-XXIe siècles)”

Date : 28-29 novembre 2024

Lieu : Centre d’histoire de Sciences Po

Date limite pour soumettre une proposition : 31 juillet 2024

Héros, martyrs, anciens combattants, bourreaux, criminels, victimes, blessés, mutilés, disparus, morts, endeuillés – femmes, hommes et enfants. Telles sont les figures qui naissent ou peuvent naître de l’« expérience paroxystique » de la violence (C. Ingrao, Le soleil noir du paroxysme…). Loin de former des catégories pré-établies, ces attributions se trouvent au contraire sans cesse redéfinies par les individus qui s’en revendiquent – ou pas – comme par les institutions qui les décernent – ou non. Comment ces dernières prennent-elles alors en charge ces acteurs sociaux singuliers dans le temps plus ou moins long des « sorties de guerre » (B. Cabanes, G. Piketty, Retour à l’intime…), ou plus largement des « sortie[s] de la violence » (M. Wieviorka, « Sortir de la violence ») ? 

Plus d’informations ici.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
sbounoua (13 juin 2024). Appel à communications – Colloque Junior du Centre d’Histoire de Sciences Po “Prendre en charge l’après-violence : institutions et acteurs (XXe-XXIe siècles)” AJCH. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11te7


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.