Appel à communications – Journée d’étude “La phrase dans les grammaires scolaires françaises entre 1750 et 1950”

Lieu : Université de Mons, Belgique

Date : 15 novembre 2024

Date limite pour soumettre une proposition : lundi 1er juillet 2024

Début 2023, l’université de Bohême du Sud (République tchèque) et l’université de Mons (Belgique) ont décidé d’organiser une rencontre annuelle sur le thème de l’histoire de l’enseignement du français. Une première édition s’est déroulée à České Budějovice en novembre 2023 et a réuni des collègues venus de France, de Belgique et de la République tchèque. La deuxième aura lieu le vendredi 15 novembre 2024, à Mons. La thématique est centrée sur la syntaxe, plus particulièrement la phrase, sa description pour et par l’enseignement.

La particularité de ces journées d’études est de réunir des chercheurs travaillant sur l’histoire de l’enseignement du français comme langue étrangère (ou seconde) ou comme langue maternelle, répondant ainsi au vœu formulé il y a une quinzaine d’années par André Chervel (« Pour une histoire comparée des disciplines du français langue étrangère et du français langue maternelle », Le Langage et l’homme, 44-1, 2009, pp. 83-95).

Pour peu qu’elles s’inscrivent dans la thématique annoncée, toutes les contributions sont les bienvenues. Elles peuvent s’inscrire dans une seule tradition (FLM ou FLE), la perspective comparative se dégageant de l’ensemble de la journée.

Plus d’informations sur le site de la SIHFLES (Société pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
avermauwt (13 juin 2024). Appel à communications – Journée d’étude “La phrase dans les grammaires scolaires françaises entre 1750 et 1950” AJCH. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11tif


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.