Appel à contributions: 9e Journées d’Histoire industrielle : « Fleuves industriels »

Date: 24-25 novembre

Lieu: Rouen

Date limite de proposition de communication: avant le 30 avril 2022

La localisation d’activités industrielles le long des grands fleuves a été considérée comme une évidence du fait des facilités de circulation permises par ces cours d’eau. La longueur du fleuve était synonyme de possibilité de pénétration à l’intérieur des terres, pour le transport des marchandises et en particulier des pondéreux. Le débouché maritime, avec son estuaire et ses ports, ouvrait vers le grand large et une circulation mondiale des productions. Alors que l’histoire des ports a connu, ces dernières années, de profonds renouvellements (Marnot, 2011 ; Chaillou-Atrous, Klein, Resche 2016) et que l’histoire maritime s’est structurée (avec la Société française d’histoire maritime depuis 1980, l’intense activité du GIS d’Histoire maritime depuis 2005, devenu GIS Histoire et sciences de la mer, le Pôle d’Histoire maritime), l’histoire des fleuves est restée en retrait. Historiens et géographes se sont pourtant rencontrés depuis longtemps autour de cet objet, à l’image de la publication sur le Rhin d’Albert Demangeon et Lucien Febvre en 1935, ouvrage dans lequel aménagement, circulation et localisation des industries étaient interprétés conjointement.

Pour en savoir plus ici


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.