appel à communications : port-royal et l’italie (xviie-xxie siècles)

Date limite de réponse : 1er novembre 2022.

Date du colloque : 12-13 octobre 2023.

PORT-ROYAL ET L’ITALIE. 12-13 octobre 2022. Colloque international annuel de la société des Amis de Port-Royal, organisé par Olivier Andurand (CPGE — Fustel de Coulanges) et Clément Van Hamme (Sorbonne Université), avec le soutien de Gérard Ferreyrolles (Sorbonne Université).

Dans une lettre du 18 août 1769, le chanoine Giuseppe Simioli, supérieur du séminaire de Naples et professeur de théologie dogmatique, faisait état à un confrère français des livres les plus utiles de sa bibliothèque : « les Pensées de piété de M. Quesnel traduites en italien, les Méditations de l’abbé de Sept Fons, Nicole, Duguet, les Vies de Saints de Baillet traduites par le P. Massini. […]  J’ai l’Instruction pastorale de M. de Senez, sur les caractères des Jugements de l’Église, ses autres œuvres me manquent, envoyez-les-moi toutes. J’ai toutes les œuvres de Colbert et je les sais par cœur (1). » Ces quelques titres rappellent l’influence décisive exercée par les œuvres issues de l’entourage de Port-Royal et celle de ses successeurs au-delà des Alpes. Le phénomène est bien connu des historiens depuis un siècle : l’historiographie italienne, en particulier, a montré la manière dont l’Italie s’est faite une chambre d’écho de la pensée de Port-Royal, que l’on pense aux travaux d’Arturo Carlo Jemolo, d’Ernesto Codignola ou plus récemment à ceux de Pietro Stella, de Mario Rosa et de Maria Vita Romeo (2). Tout comme l’historiographie française après le livre pionnier de Maurice Vaussard sur les Origines religieuses du Risorgimento, les études italiennes ont pourtant eu longtemps tendance à considérer l’influence italienne de Port-Royal au prisme quasi exclusif des enjeux ecclésiologiques et politiques qui ont entouré la construction de l’État italien. Cette dimension évidemment centrale ne peut dissimuler la diversité des liens durables qui ont uni, dès le début du XVIIe siècle, Port-Royal et l’Italie. Port-Royal a influencé la vie politique, intellectuelle et religieuse de l’Italie ; la réciproque n’est pas moins vraie.

Les propositions de communication, d’une longueur maximale de 4000 signes (espaces comprises) et accompagnées d’une courte notice bio-bibliographique, peuvent être envoyées à Olivier Andurand
(olivier@andurand.net) et Clément Van Hamme (clement@vanhamme.fr) jusqu’au 1er novembre 2022. Le colloque donnera lieu à la publicationd’un dossier thématique dans les Chroniques de Port-
Royal (n°74, parution en 2024). Les articles issus des communications retenues pour le colloque devront être envoyés au bureau de la revue pour le 15 novembre 2023. Chaque texte sera alors soumis à une double évaluation aveugle par les membres du comité de rédaction des Chroniques de Port-Royal avant
son acceptation définitive.

Plus d’informations ici


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.