appel à contributions : Le grès dans la construction médiévale et moderne entre Seine et Meuse. De son extraction à sa mise en œuvre

Lieu : Arras

Date : 03 juin 2022

Date limite de réponse à l’appel : 17 janvier 2022

Comme l’écrit M. E. Héren, dans l’introduction de son histoire du grès et de la gresserie en Picardie publiée en 1910 dans le tome VI des Mémoires de la Société des Antiquaires de la Picardie, l’étude de ce matériau « peut paraître banale ou, du moins, de peu d’importance […]. Existe-t-il, même, quelque ouvrage remarquable en grès ? » Dans les cas où une utilisation du grès a été repérée pour des parties d’édifices relativement anciennes (XIe-XIIe siècles, en Flandre et en Pévèle notamment), le traitement des parements a souvent pu être désigné de manière dépréciative, et qualifié de médiocre ou archaïque, et les recherches sur le matériau, à l’instar de celles d’Alain Salamagne sur la construction à Douai pour la fin du Moyen Âge, ont rarement été poussées plus avant. Pourtant l’usage du grès est une question fondamentale dans l’histoire de la construction médiévale et moderne dans les territoires considérés.

Pour en savoir plus, ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.