Appel à contributions: Sociétés coloniales et post-indépendances

Lieu: Université de Rennes 2

Date: Vendredi 12 mai 2023

Date limite d’envoi d’une proposition de communication: 30 novembre 2022

Parmi les multiples champs au sein desquels se manifestent l’inégalité et la domination en situation coloniale, le politique fait partie des plus immédiatement visibles. Détention directe ou indirecte du pouvoir par une puissance étrangère, inégale distribution des droits civiques parmi les populations, choix discrétionnaire des figures d’autorité autochtones ou encore mainmise administrative en sont quelques-unes des caractéristiques. Ces particularités du politique en situation coloniale ne sont pas que de seuls états de fait, mais s’inscrivent aussi concrètement et matériellement dans un espace généralement ségrégué. Après les indépendances, celui-ci est le plus souvent repensé et réinvesti dans le cadre de nouvelles dynamiques politiques. Il s’agit dès lors de penser, dans une perspective dynamique, un politique localisé et spatialisé, obéissant à de nouvelles logiques de pouvoir, riche de ses dimensions matérielles et pratiques, mais aussi symboliques, cadre et manifestation du pouvoir – comme des interactions auxquelles il donne lieu. Il s’agit également de le penser en tension, toujours fragile et sujet aux contestations et aux remises en question.

Plus d’information ici


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.