Appel à communications: Journée de l’études de l’AJCH “Les sources privées”

Lieu: Université de Lille

Date: 30 mars 2023

Date limite de proposition de communication: 16 décembre 2022

Les sources privées recouvrent l’ensemble des archives issues des personnes physiques ou morales de droit privé. Ces sources peuvent prendre des aspects très différents : sources écrites, iconographiques ou audiovisuelles, etc. Elles représentent un nombre inépuisable de documents conservés dans des fonds privés mais aussi publics, officiels ou officieux, que tout chercheur doit pouvoir être en mesure de consulter, afin de faire progresser la recherche.
Déjà en 1965, Geneviève Gille, conservatrice en chef des Archives de la région Île-de-France, met en avant le fait que « depuis quelques années, les archives privées ont pris une place importante parmi les sources de l’histoire1 ». D’après elle, la définition d’un papier privé recoupe « tous ceux qui, à un moment donné, ont été en possession de personnes privées, physiques ou morales ». Que ces sources soient personnelles, familiales, associatives, économiques, politiques, qu’elles soient issues de personnalités religieuses, militaires, artistiques, scientifiques ou autres, les problématiques que soulèvent leur récolte, leur recensement, leur conservation, leur consultation et leur étude impliquent de nombreux acteurs soucieux de vouloir sauvegarder une trace qui pourra être produite plus tard. Soumises à certaines réglementations lorsqu’elles sont confiées à des institutions privées ou publiques comme des archives, des musées, des bibliothèques, des entreprises, elles sont aussi, parfois, protégées au sein de familles qui ne peuvent pas toujours y apporter tous les soins qui garantiraient leur pérennité.

Pour en savoir plus ici


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.