Appel à contribution pour la revue Tracés – “Épreuves d’autorité”

DATE LIMITE d’envoi des articles complets : 30 avril 2024

De quoi sont faites les relations entre employés et patrons, administrés et administrateurs, accusés et juges, fidèles et clergé, enfants et parents, patients et soignants, élèves et enseignants, etc. ? Ce numéro de Tracés propose de repartir d’une notion centrale et problématique de notre modernité politique – l’autorité – comme relation sociale, au-delà de sa seule acception comme  concept politique (Horkheimer, Fromm, Marcuse, 2001 [1936] ;  Arendt, 1989 [1961] ; Kojève, 2004), valeur morale ou qualité personnelle (Azoulay, 2004). La relation d’autorité se caractérise, par rapport à d’autres relations de pouvoir, par le fait d’être fondée sur des statuts de participation a priori asymétriques. Les actions ou les possibilités d’action des uns y sont conditionnées par la position de supériorité, le bon vouloir ou les décisions des autres

Nous invitons ainsi les contributeurs et les contributrices à analyser, dans différents domaines sociaux et à différentes époques, les interactions qui construisent, stabilisent et mettent à l’épreuve les relations d’autorité, ainsi que les dispositifs matériels, scripturaux, spatiaux, langagiers et moraux qui les produisent et dans lesquels elles s’inscrivent. Penser ensemble des configurations relationnelles et leurs conditions matérielles très diverses doit alors permettre de re-spécifier empiriquement et conceptuellement ce que ces relations ont en commun mais aussi ce en quoi elles varient.

Plus d’informations ici.



Citer ce billet
sbounoua (2023, 28 novembre). Appel à contribution pour la revue Tracés – “Épreuves d’autorité” AJCH. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/axcp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.