Poste d’ingénieur d’étude – Projet “PSYDANGER. Dangerous Affairs. The rise of the dangerousness complex, psychiatric reform and the development of human rights in Europe, 1950-2000”

Un poste d’ingénieur d’étude sera ouvert au CERMES3 à l’automne 2024 dans le cadre du projet « PSYDANGER. Dangerous Affairs. The rise of the dangerousness complex, psychiatric reform and the development of human rights in Europe, 1950-2000 » (ANR-DFG FRAL 2022) » sous la responsabilité de Nicolas Henckes (CR CNRS).

Contexte
Le projet de recherche « PSYDANGER- Dangerous Affairs. The rise of the dangerousness complex, psychiatric reform and the development of human rights in Europe, 1950-2000 » (ANR-DFG FRAL 2022) cherche à rendre compte des transformations contemporaines du traitement de la folie criminelle et de la dangerosité psychiatrique en Allemagne, France et Italie et, précisément, du rôle croissant joué par la notion de dangerosité dans les systèmes pénaux de ces trois pays au cours de la seconde moitié du 20e siècle. Il vise à la fois à cartographier les contours changeants de ce que nous appelons le complexe de la dangerosité, soit l’assemblage de droits, savoirs, institutions, techniques, professions, constitué autour de cette notion, et à rendre compte des dynamiques historiques expliquant son essor. L’hypothèse au centre du projet est que celles-ci relèvent avant tout d’une transformation des relations entre droits et psychiatrie au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Pour mettre à l’épreuve cette hypothèse, le projet se propose d’analyser les façons dont a été problématisée la dimension psychiatrique des actes criminels dans une série d’affaires ayant eu un retentissement médiatique au cours de la période.

Missions
Le ou l’ingénieure sera en charge de constituer et de contribuer en collaboration avec les chercheurs du projet à la création et l’analyse d’un corpus d’affaires judiciaire impliquant une discussion de la folie criminelle en France au cours de la seconde moitié du XXe siècle.
Son travail comprendra la collecte de données textuelles, la préparation des analyses, la participation à l’élaboration et à la discussion de ces analyses, la préparation de rapports de recherche. Il ou elle sera plus largement associée à l’ensemble des activités du projet Psydanger.

Activités
• Collecte de données historiques, d’archives et documentaires.
• Rédactions de notes et d’articles scientifiques.
• Participation aux réunions de projet.
• Des missions sont éventuellement à prévoir en France et à l’étranger pour la collecte de données d’archives ou des réunions de projet.

Compétences
• Intérêt pour l’histoire de la psychiatrie, de la médecine et/ou de la justice en France,après la seconde guerre mondiale.
• Maîtrise des méthodes de travail d’archive, de collecte et d’analyse de données, documentaires.
• La connaissance de l’allemand et/ou de l’italien est un plus.
Niveau de diplôme
• Etre titulaire d’un master en histoire ou en sciences sociales au plus tard au début du contrat

Temps de travail
• Temps plein

Rémunération
• De 2 419,53 € à 2 546,59 € bruts mensuels, en fonction de l’expérience sur un poste, équivalent

Durée
• 12 mois

Environnement
Le Cermes3, Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société, est un laboratoire multidisciplinaire consacré à l’analyse sociale des transformations des mondes des sciences, de la médecine et de la santé ainsi que leurs rapports à la société. Il réunit des sociologues, des historiens, des anthropologues, des politistes, des économistes et des psychologues dont les travaux sont distribués en 3 axes : diversification des pratiques et des lieux du soin; politiques des savoirs; innovations, marchés et protection sociale. Le Cermes3 est un laboratoire du CNRS (UMR 8211), de l’Inserm (U988) de l’EHESS et de l’Université Paris Cité.

Le projet est conduit en collaboration avec des chercheurs de l’Institut für Geschichte, Theorie und Ethik der Medizin à la Heinrich-Heine-Universität, Düsseldorf.

Date de prise de fonction
• Au plus tard à partir du 1er octobre 2024

Contact et modalités de candidature
Envoyer CV et lettre de motivation à Nicolas Henckes, nicolas.henckes@cnrs.fr
Date limite : le 10 juillet 2024


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
sbounoua (7 juin 2024). Poste d’ingénieur d’étude – Projet “PSYDANGER. Dangerous Affairs. The rise of the dangerousness complex, psychiatric reform and the development of human rights in Europe, 1950-2000” AJCH. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11s6x


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.