Archives de catégorie : Prix de thèse

The Bundestag’s Research Prize 2025

In 2025, the German Bundestag will once again award its Research Prize.

The prize is worth 10,000 euros. It honours outstanding recent scholarly works which encourage the public to engage with issues relating to parliamentarianism and which contribute to a greater understanding of the work of Parliament.

Winners are selected by a jury of academics from the fields of law, politics and history.

Entry conditions:

  • Academic works can be submitted by the author or by a third party.
  • Only works that have already been published and appeared in print after 1 April 2022 can be taken into consideration.
  • In works written as part of an academic qualification (dissertation, post-doctoral thesis etc.), the academic process must be completed.
  • Submitted works must be monographs or works comparable with these. Joint works cannot be taken into consideration.
  • Employees of the Administration of the Bundestag are exempt from participating.
  • The work must be submitted both as a printed copy and in electronic form (PDF format). At the end of the process, the winner will be asked to submit two further printed copies.
  • Entries must also include a summary of the work of a maximum two pages in length, a CV and a signed consent form for the processing of personal data in line with the GDPR. Examiners’ reports for works written as part of an academic qualification may also be submitted.
  • Only entries containing all required documents will be taken into consideration.
  • The documents submitted will be used only within the framework of the competition and will be returned or deleted at the end of the process.
  • By submitting their work, entrants declare their acceptance of the entry conditions.
  • The jury’s decision is final.

All documents must be submitted to the address below by 8 June 2024. With the exception of the printed copy of the work, all documents may be submitted in electronic form via email.

German Bundestag

Research Section WD 1

Research Prize

Platz der Republik 1

11011 Berlin

Email: wissenschaftspreis@bundestag.de

Tel.: +49 (0)30 227 38633 or +49 (0)30 227 38630

Fax: +49 (0) 30 227 36464

Prix de thèse de la Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU) 2024

Candidatures jusqu’au 14 juillet 2024

La Société française d’histoire urbaine (SFHU) ouvre, pour sa 14e session, un concours de thèses qui s’adresse aux jeunes docteur.es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse durant l’année civile 2023.

Par cette initiative, dotée d’un prix de 2 000 euros, la SFHU vise à encourager de jeunes chercheurs.ses et à favoriser la plus large diffusion possible de leurs travaux.

Le jury peut aussi attribuer un prix spécial doté de 1 000 euros.

Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l’art…) concernés.

Date limite des candidatures : dimanche 14 juillet 2024 minuit (CET).

Prix amiral Daveluy : recherche et réflexion maritime et navale (mémoire et thèse)

Thèses et mémoires de :
Sciences humaines : histoire, géographie, droit, géopolitique, …
Sciences de l’ingénieur : techniques navales, biologie marine, océanographie

Adressez vos thèses ou mémoires en version numérique avant le 27 avril 2024

Contact : daveluy.cesm@gmail.com

Thèses de doctorat (3 000 €) 1er prix

Mémoires de master (1 000 €)

Prix Ludovic-Oscar Frossard : histoire du socialisme

La Fondation LO Frossard, fondation abritée par la Fondation de France, a été créée par legs de Jeanine Frossard, fille de Ludovic-Oscar Frossard (responsable politique socialiste-communiste) et qui a pour objet de « décerner un prix annuel pour récompenser un jeune étudiant auteur d’une étude ou d’une thèse consacrée à l’évolution du socialisme et à la vie et l’œuvre de L.O. FROSSARD. Ce prix sera appelé « prix L.O. FROSSARD ».

Le prix LO Frossard est doté de 15.000 euros pour permettre à l’étudiant(e) lauréat de poursuivre ses recherches. Celles-ci devront porter sur l’histoire du socialisme (des années 1890 à la Seconde Guerre mondiale). Les travaux évoquant la vie et l’œuvre de L-O. Frossard seront privilégiés.

Conditions
Le Prix LO Frossard a pour objectif de soutenir annuellement un(e) étudiant(e) de niveau thèse / PhD ou post-doctoral. D’autres travaux de nature différente pourront être examinés s’ils répondent aux enjeux du prix, et si leur qualité scientifique est démontrée.

Les candidatures sont ouvertes à tout(e) étudiant(e) français(e) ou étranger(/ère) étudiant en France.

Les candidatures de travaux en langue française seront privilégiées, mais l’anglais est également accepté.

Un jury composé de professionnels académiques étudiera les candidatures et choisira le lauréat sur des critères de mérite et de besoins.

Candidatures
Les candidats devront envoyer leur CV, leur thèse, mémoire ou publication, ainsi qu’un avis de leur directeur de recherche.

Calendrier
Candidatures du 1er mars 2024 au 1er juin 2024 (minuit, heure de Paris)
Jury : début juillet 2024

Annonce du lauréat le 10 juillet 2024

Le jury est placé sous la responsabilité de Jean-Numa Ducange, Professeur des Universités (Rouen Normandie / Grhis / Institut Universitaire de France) assisté d’Adeline Blaszkiewicz, Maîtresse de conférences (Paris 1 Panthéon-Sorbonne / CHS) et de Dominique Pinsollle, Maître de conférences habilité à diriger des recherches (Université de Bordeaux III, CEMMC). D’autres enseignants-chercheurs constitueront le jury.

Le Jury est souverain et son choix ne peut faire l’objet de contestation.

Les candidatures doivent être envoyées par courriel à Valérie Janin (Fondation de France) : prixlofrossard@fdf.org

Fondation de France
40 avenue Hoche
75008 Paris

PRIX 2024 du Comité d’histoire de la sécurité sociale

Date limite pour candidater : 15 mai 2024

Créé en 1973 au sein du ministère des Affaires sociales, le Comité d’histoire de la Sécurité sociale a pour mission de contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire de la Sécurité sociale et plus largement de la protection sociale de l’Ancien Régime à nos jours, de susciter des travaux scientifiques et d’en assurer ou d’en aider la diffusion.

Dans cet esprit, le Comité d’histoire récompense chaque année des thèses et des mémoires de master, achevés depuis moins de trois ans et se rapportant à l’histoire de la protection sociale au sens large (chômage et action sociale inclus), y compris dans sa dimension internationale. Les travaux doivent être rédigés en français ou en anglais.

En 2024, quatre prix pourront être décernés par le Comité d’histoire, à des thèses consacrées à des travaux de recherches historiques inédits et à des mémoires de master. L’ensemble est doté de 7 000 €.

Les personnes souhaitant concourir doivent transmettre leur dossier au plus tard le 15 mai 2024.

Il leur est demandé de fournir un dossier numérique composé de :

  • une lettre de candidature rédigée sur papier libre et présentant les raisons pour lesquelles le/la candidat/candidate considère que sa thèse ou son mémoire entre dans le champ d‘étude du CHSS,
  • la thèse ou le mémoire en format pdf, (un ou deux exemplaires de la version imprimée pouvant être demandé ultérieurement),
  • le rapport de soutenance pour les thèses,
  • un résumé (environ 8 000 signes pour les travaux en français et 20 à 30 000 signes pour les travaux en anglais),
  • un curriculum vitae complet.
    L’ensemble devra être adressé à l’adresse chss@sante.gouv.fr.
    La liste des travaux antérieurement primés est disponible sur le site du CHSS.

Prix de thèse Rolande Trempé (histoire des mondes du travail)

La troisième édition du prix de thèse Rolande Trempé est lancée. Le prix est  destiné à promouvoir les travaux en histoire des mondes du travail, tous territoires, périodes et approches confondus. Le prix ouvre le droit à une aide à la publication de 1000 euros.

Les candidatures sont désormais ouvertes jusqu’au 1er mai 2024 à minuit. Les dossiers sont à envoyés à l’adresse suivante : prixdethese@afhmt.org

Le règlement est le suivant :

Article 1. Objet. Le prix de thèse « Rolande Trempé » de l’Association française pour l’histoire des mondes du travail a pour objet de promouvoir les recherches en histoire des mondes du travail, tous territoires, périodes et approches confondus.   

Article 2. Nature. Le prix, attribué tous les deux ans, à l’automne ouvre droit à une aide à la publication de 1000 €.

Article 3. Candidatures. Le prix est ouvert aux titulaires d’un doctorat ayant soutenu une thèse en histoire du travail rédigée en français au cours des deux années civiles précédant l’année du concours. Les candidates et candidats souhaitant concourir doivent transmettre, avant le 1er mai minuit, et par voie électronique un dossier comportant : une lettre de candidature, un résumé de 3000 signes, une copie du rapport de thèse, un CV professionnel et le texte rédigé en français et au format PDF.

Article 4. Jury. Le bureau de l’Association vérifie la recevabilité des candidatures et désigne les rapporteurs et rapportrices, au nombre de deux par dossier, choisis au sein du jury confondu avec les membres du Conseil d’administration titulaires d’un doctorat. Le jury, convoqué par le Président·e de l’Association, se réunit au cours de l’automne de l’année du concours. Aucun directeur ou directrice d’une thèse candidate ne peut participer au jury. Les délibérations du jury se déroulent à huis clos. Aucun quorum n’est exigé. Le prix est attribué à la majorité des voix.

Article 5. Obligations du lauréat. Le lauréat s’engage à être présent lors de la remise du prix et lors de manifestations de médiatisation du prix. La participation au prix implique l’acceptation du présent règlement.

Appel à candidatures – Prix de thèse 2024 de l’Institut François Mitterrand

Afin d’encourager la recherche scientifique sur la vie et l’action de François Mitterrand (1916-1996) ainsi que sur les « Années Mitterrand » (1981-1995), l’Institut François Mitterrand décerne chaque année un Prix de thèse récompensant une thèse de doctorat portant sur ces thématiques. 

Le Prix de thèse de l’Institut François Mitterrand est doté d’une récompense pécuniaire, pour un montant maximum de 5 000 euros répartis comme suit : 60 % comme gratification personnelle et 40 % alloués à la publication de la thèse. Si le jury récompense deux travaux, l’Institut François Mitterrand se réserve le droit d’attribuer un prix spécial d’un montant de 1 500 euros, et le prix principal pour un montant de 3 500 euros.  

Les thèses examinées peuvent être rédigées en français ou en anglais. Dans le cas d’une thèse rédigée dans une langue autre que le français ou l’anglais, le jury appréciera au cas par cas la recevabilité des travaux présentés. 

Le règlement est consultable sur le site de l’Institut François Mitterrand.

Calendrier

Les thèses candidates au Prix de thèse de l’Institut François Mitterrand doivent avoir été soutenues entre le 1er janvier 2023 et le 30 mars 2024. 

Les candidatures doivent parvenir au jury au plus tard le 31 mars 2024.

Dossier de candidature

Pour chaque candidat, le dossier de candidature devra obligatoirement comprendre les documents suivants : 

  • La fiche d’inscription dûment complétée, téléchargeable sur le site de l’Institut François Mitterrand
  • Une lettre de candidature (une feuille recto-verso maximum) 
  • Un curriculum vitae (avec coordonnées postales, électroniques et téléphoniques) 
  • Un résumé complet de la thèse en 2 à 5 pages
  • Le rapport de soutenance 
  • L’avis du directeur de thèse concernant la candidature au prix et, éventuellement, celui de deux (maximum) autres membres du jury 
  • Toute information complémentaire jugée utile, portant sur le travail effectué 
  • Une copie de la carte d’identité recto/verso ou du passeport 
  • Un relevé d’identité bancaire 
  • Une version complète de la thèse au format papier et au format numérique (version papier à envoyer à : IFM – Prix de thèse – 33 rue du Faubourg-Saint-Antoine – 75011 Paris ; version numérique à envoyer à : ifm@mitterrand.org)

Appel à candidature – Prix Jean-Baptiste Duroselle 2024

Date limite d’envoi : jeudi 15 février 2024

Chaque année, depuis 1996, l’IHRIC, actuellement présidé par Laurence Badel, récompense les meilleures recherches en histoire des relations internationales en offrant deux prix Jean-Baptiste Duroselle : l’un à l’auteur(e) de la meilleure thèse (1000 euros), l’autre à l’auteur(e) du meilleur mémoire de Master (800 euros).

La thèse récompensée bénéficie également, en plus du prix, d’un important soutien financier du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en vue de sa publication.

Plus d’informations ici.

Prix de thèse “Jacques de Trentinian”, 2024

La société en France des Fils de la Révolution américaine alias Sons of the American Revolution, “SAR” en abrégé (1), a créé le prix de thèse “Jacques de Trentinian”, doté d’une somme de 3 000 euros.

Ce prix a pour but d’aider l’auteur d’une thèse de doctorat consacrée à l’étude et l’approfondissement d’un aspect politique, militaire, diplomatique, économique, culturel, du rôle du royaume de France dans la guerre d’Indépendance américaine, ou consacrée à un aspect plus général des relations franco-américaines, du XVIIIe siècle à nos jours, à trouver un éditeur pour publier sa thèse.

Plus d’informations ici.

Prix de la fondation Gabriel Peri : Les milieux populaires

Date limite pour candidater : 4 mars 2024

À l’occasion de son 20e anniversaire, la Fondation Gabriel Péri, fondation politique créé par le PCF en 2004, lance un prix ouvert à toute personne ayant soutenu, entre 2020 et 2023, une thèse en français sur la question des milieux populaires. Les recherches peuvent interroger cette notion, ou la développer dans différents aspects de l’emploi, du travail, des modes de vie ou de la satisfaction des besoins des populations concernées.

L’orientation de ces travaux peut être économique, géographique, historique, juridique, philosophique, politiste, psychologique, sociolinguistique, sociologique, urbanistique, etc.

Ce « prix de la Fondation Gabriel Péri », doté de 2 000 €, contribuera à une publication d’ouvrage scientifique (sur présentation de contrat éditorial et l’engagement à ce que l’aide de la fondation soit stipulée dans l’ouvrage).

Plus d’informations ici.