Archives de catégorie : Contrats post-doctoraux

Proposition d’un post-doctorat sur les politiques du handicap et de la vieillesse de 1945 aux années 2000 en Suède ou en Norvège

Date limite de candidature : 15 mai 2024

The research will focus on the issue of accommodation (institutionalisation and de-institutionalisation) and the allocation of resources (benefits, pensions), as these two issues concern both the elderly and the disabled. The post-doctoral student will focus his/her research on the construction of public policies, paying attention to both the influence of associative mobilisations and transnational movements on these issues. With this in mind, the person recruited will delve into diplomatic archives, administrative archives and archives of associations to gain a better understanding of the construction of disability and old age policies, and the factors of convergence and divergence on these issues. The person recruited will be responsible for analysing the archive documents collected. For a comparative perspective, the analysis will be carried out in conjunction with the members of the team exploring the cases of France and Spain.

Plus d’informations ici.

Offre d’emploi – AGRELITA recrute trois post-doctorants

Employeur : Université de Caen, Normandie

Durée : CDD 12 mois, renouvelable

Niveau d’étude : Doctorat en littérature française du Moyen Âge et / ou de la Renaissance, en histoire de l’art du Moyen Âge et / ou de la Renaissance, en langues et littérature anciennes ou en histoire culturelle des XIVe-XVIe siècles.

Date limite pour candidater : 12 mai 2024

Dans le cadre du Projet ERC Advanced grant 2020 AGRELITA, « The reception of ancient Greece in pre-modern French literature and illustrations of manuscripts and printed books (1320-1550): how invented memories shaped the identity of European communities », dirigé par Prof. Catherine Gaullier-Bougassas (Principal Investigator), trois postes contractuels de post-doctorants à temps plein (100%) sont à pourvoir à compter du 01/10/2024.

L’histoire de la réception de la Grèce antique (avant Alexandre le Grand) en Europe occidentale pré-moderne s’est concentrée jusqu’ici presque exclusivement sur la transmission des textes de l’Antiquité grecque. Pourtant, bien avant la renaissance de l’enseignement du grec, de nombreux ouvrages vernaculaires, souvent illustrés, contenaient des représentations élaborées de la Grèce antique. AGRELITA étudie un large corpus d’œuvres littéraires de langue française (historiques, romanesques, poétiques, didactiques) produites de 1320 à 1550 en France et en Europe, avant les premières traductions directes du grec au français, ainsi que les images offertes par leurs manuscrits et livres imprimés. L’examen de ces œuvres et de leurs illustrations (dialogue du texte et de l’image et pouvoirs spécifiques de chacun) permet d’analyser les représentations de la Grèce antique dans la perspective encore inexplorée de l’élaboration d’une nouvelle mémoire culturelle. Elles sont ainsi étudiées en lien avec leur contexte politique, social et culturel, ainsi qu’en lien avec les œuvres des littératures européennes proches et leurs illustrations. Se situant aux frontières des études littéraires, de l’histoire du livre et de l’histoire de l’art, des visual studies, de l’histoire culturelle et politique et des memory studies, AGRELITA propose une réévaluation du rôle joué par la Grèce antique dans les processus de formation des identités en Europe occidentale. Le projet vise également à contribuer à une réflexion générale sur la formation des mémoires, des héritages et des identités.

Plus d’informations ici

Contrat postdoctoral à l’université de Nantes – Histoire romaine

L’université de Nantes recrute un post-doctorant en histoire romaine, dans le cadre du projet CRRITIC (Crises de la République Romaine : Identités, Transformations, Imaginaires et Conflits) porté par Bertrand Augier (MCF en histoire romaine au Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (UR 1163 – Nantes Université et La Rochelle Université)

Le contrat est d’un an à compter du 2 septembre 2024.

Limite de réception des candidatures : 21 avril 2024

Commission de recrutement : 16 mai 2024

Plus d’informations ici.

EUGEN AND JACQUELINE WEBER POSTDOCTORAL SCHOLAR IN EUROPEAN HISTORY AT UCLA, 2024

The History Department at the University of California, Los Angeles seeks applicants for a two-year Postdoctoral Scholar. The candidate must hold a Ph.D. in History. To be eligible for consideration, applicants must have received their Ph.D. between September 1, 2020 and June 10, 2024. Applicants in any area of either early modern or modern European History are encouraged to apply.

The Weber Postdoctoral Scholar position is made possible by a bequest from Jacqueline and Eugen Weber to the Department of History, to support the work of a recent Ph.D. The History Department seeks a historian of exceptional promise who will contribute to the excellence of our department’s teaching and research program. The successful applicant will contribute intellectually to the department as well as to its mission by teaching two undergraduate courses during each academic year on a topic close to their area of research.

The courses will include History 187 (Variable Topic Research Seminar) and another course on European history to be determined by the department. The incumbent will also work with a faculty mentor on research and professional development. We are especially eager to interview candidates with a demonstrable commitment to the success and mentorship of students from underrepresented and underserved populations and with an enthusiasm for building ties across fields within the department or the university.

The appointment (which includes benefits) will be for a 24-month period, with the possibility of renewal for an additional 12 months subject to available funding and satisfactory performance. Salary will follow standards for post-doctoral scholars and will reflect the applicant’s experience. A reasonable salary estimate is from $64,480 to $71,908 based on experience level. See full salary range at Table 23 https://www.ucop.edu/academic-personnel-programs/compensation/index.html

To apply, candidates must submit (a) a curriculum vitae, (b) cover letter, (c) statement of research

describing their interests and plans for the postdoctoral period, and (d) statement of teaching philosophy and discussion of possible seminar topics. A statement addressing the applicant’s past and/or potential contributions to equity, diversity, and inclusion is also required. Please visit the UCLA Equity, Diversity and Inclusion website for Sample Guidance for Candidates on the Statement of Contributions to Equity, Diversity, and Inclusion: https://equity.ucla.edu/programsresources/faculty-search-process/faculty-search-committee-resources/sample-guidance/.

Applicants should also have three referees submit letters of reference. Applications will be accepted

at https://recruit.apo.ucla.edu/JPF09228.

Review of applications will begin April 15, 2024 and will continue until the position is filled. The preferred start date is July 1, 2024.

The University of California is an Equal Opportunity/Affirmative Action Employer. All qualified applicants will receive consideration for employment without regard to race, color, religion, sex, sexual orientation, gender identity, national origin, disability, age or protected veteran status. For the complete University of California non discrimination and affirmative action policy, see: UC Nondiscrimination & Affirmative Action Policy.

Contrat de recherche post-doctorale: OBJETSPOL Objets politiques au siècle des révolutions (fin XVIIIe- fin XIXe siècle) : Recherche et valorisation

Date limite pour participer: 10 juin 2023

Section CNU : 22

Localisation : Université Paris-Est Créteil, Campus centre, 61 avenue du général de Gaulle, 94000 Créteil, laboratoire CRHEC (Centre de recherche en histoire européenne comparée)

Mots-clés : Histoire visuelle et matérielle ; objets politiques ; révolutions ; patrimoine ; musées ; humanités numériques

Champs de recherche pour le portail européen EURAXESS : Political History, Art History, Modern History, Contemporary History

Durée du contrat : du 01/10/2023 au 30/09/2024

Salaire brut annuel : 33 600 €  

Description du projet postdoctoral :

Il vise au développement d’un réseau international de recherche sur l’histoire des objets politiques à l’âge des révolutions (fin XVIIIe – fin XIXe siècle).Il s’agit de saisir la place et le rôle des objets – et de la culture matérielle – dans les processus de politisation populaire sur un long XIXe siècle, à une échelle atlantique (Europe-Amériques). Il s’inscrit dans une riche historiographie récente sur les objets et leur « agentivité » dans les luttes sociales et politiques au siècle des révolutions[1].

Le projet, coordonné par Emmanuel Fureix, comporte une très forte dimension de valorisation et de transmission de la recherche, en collaboration avec des musées.

Le ou la post-doctorant.e recruté.e accomplira une mission d’animation du réseau scientifique de chercheurs (préparation des workshops), de dialogue avec les institutions patrimoniales concernées (musées et centres d’archives), et enfin de mise en route d’un site internet de diffusion de la recherche autour de la valorisation d’objets politiques.

Par objets politiques on entendra des objets, y compris les plus quotidiens et les plus ordinaires, porteurs de signes et d’images politiques (tabatières, couteaux, éventails, pipes, foulards, bibelots, mugs ou assiettes), mais aussi, plus largement, des objets où s’incorpore – temporairement ou durablement – une opération politique : voter (l’urne électorale), protester (les « objets désobéissants »), délibérer, adhérer, commémorer (médailles commémoratives, reliques profanes), récompenser (décorations civiques), boycotter, etc. Tous seront envisagés dans leur contribution au processus de politisation populaire au siècle des révolutions.

Contenu et profil du poste :

·       Le post-doctorant contribuera à l’organisation de plusieurs workshops thématiques, auxquels participeront aussi bien des universitaires que des représentants de musées et de centres d’archives liés au projet.

·       Il ou elle aura pour mission de coordonner la collaboration du réseau de chercheurs avec des musées disposant dans leurs collections d’objets politiques du XIXe siècle, en France et à l‘étranger. Le dialogue avec les musées portera sur les points suivants :

–       Identification et sélection d’objets politiques conservés dans les collections des musées et susceptibles de valorisation scientifique

–       Réflexion sur la construction d’un site internet associant des images numériques des objets, leurs métadonnées, et un récit historique ouvert à un large public

–       Partage d’expérience autour de la médiation numérique des objets conservés

·       Il ou elle participera à la constitution d’une base de données d’objets sélectionnés pour être valorisés, ainsi qu’au synopsis thématique du site internet. Il organisera une commande de courts articles (destinés à un large public) à des chercheurs spécialistes du champ, publiés sur le futur site.

Le ou la post-doctorant.e devra avoir une bonne connaissance de l’histoire culturelle et/ou politique du XIXe siècle, ainsi que des méthodes de l’histoire visuelle et matérielle. Une bonne maîtrise des humanités numériques est absolument requise, de même qu’un intérêt pour la valorisation de la recherche, une expérience de collaborations internationales et une bonne maîtrise de l’anglais.

La personne recrutée sera rattachée au CRHEC (Centre de recherche en histoire européenne comparée, UR 4392), équipe qui rassemble les historiennes et historiens de l’Université Paris-Est Créteil, autour de cinq axes thématiques, dont deux sont ici concernés au premier chef : Histoire visuelle, matérielle et sonore / Construction du politique.

La personne recrutée pourra contribuer aux initiatives scientifiques menées au sein du laboratoire, de l’UFR LLSH et plus largement de l’Université Paris-Est Créteil, notamment dans le cadre du label « Science avec et pour la société » 

Pièces à fournir :

·       une pièce d’identité ;

·       un CV détaillé

·       une lettre de motivation précise, détaillant l’adéquation de la candidature au projet de postdoctorat.

·       une copie du diplôme de doctorat ;

·       un résumé de la thèse en français ou en anglais (200 à 300 mots) ;

·       le rapport de soutenance de la thèse ; pour les docteur∙es n’ayant pas de rapport de soutenance, une lettre en français ou en anglais formulant l’avis d’un membre du jury sur la thèse 

·       une lettre de recommandation (facultative)

Échéances :

Les dossiers complets sont à envoyer d’ici au 10 juin 2023 par voie électronique à M. Emmanuel Fureix (fureix@u-pec.fr ; emmanuel.fureix@gmail.com)

Le recrutement se fera en deux temps :

–        examen des dossiers par le jury et sélection des candidat∙es convoqué∙es pour une audition

–        audition le 23 juin 2023 et classement final des candidatures retenues

Composition du jury : Catherine Brice, Emmanuel Fureix, Marie-Karine Schaub, Carlotta Sorba

Offre de contrat doctoral université de Bonn (Allemagne) sur sujet franco-allemand

L’université de Bonn (Allemagne) recrute un.e doctorant.e pour un projet de recherche comparatiste consacré à l’enseignement de l’histoire en France et en Allemagne. La date limite de candidature est fixée au 21 mai 2023.Selon Peter Geiss, le collègue à contacter pour tout renseignement complémentaire (geiss@uni-bonn.de), la description des activités n’est pas “gravée dans le marbre” et pourra être discutée avec le ou la candidat-e. “Le système de rémunération est différent de celui du contrat doctoral en France, mais il est probable que l’effet financier des 50 pour cent du contrat allemand corresponde plus ou moins à celui des 100 pour cent du contrat doctoral en France (à vérifier dans le détail).”

Appel d’offre – contrat postdoctoral – histoire du Moyen-Âge tardif et de l’époque moderne

Entrée en fonction: 1er juillet 2023 (négociable)

Date limite d’introduction des candidatures : 31 mars 2023

L’Unité de Recherches Traverses de l’Université de Liège lance un appel à candidatures pour un poste de recherche postdoctoral à temps plein (un an, renouvelable) dans le domaine de l’histoire du moyen-âge tardif/époque moderne. Le poste est offert dans le cadre du Mandat
d’Impulsion Scientifique (MIS) n° F.4544.23 attribué par le Fonds de la Recherche Scientifique (F.R.S.-FNRS) au Dr. Viktoria von Hoffmann (Principal Investigator, ci-après PI) pour diriger le projet Les Femmes Anatomistes. Une perspective genrée de l’expertise sensorielle dans les villes de l’Italie du Nord (1550-1700).

Plus d’informations ici.

Appel d’offres – Chercheurs invités 2023 – ERC AGRELITA

Lieu : Université de Lille, site Pont-de-Bois, Villeneuve d’Ascq

Dates limites pour envoyer sa candidature :

  • avant le 1er février 2023 pour les séjours en mai et/ou juin
  • avant le 20 avril 2023 pour les séjours d’automne

Cet appel à candidature s’adresse à toute personne, française ou étrangère, titulaire d’un doctorat en lettres, histoire de l’art ou histoire, dont les travaux portent sur l’histoire du livre, l’histoire culturelle et politique, les visual studies ou encore les memory studies, et dont les compétences, enfin, sont complémentaires à celles de l’équipe. En effet, le but de ces résidences est d’ouvrir les réflexions menées par l’équipe, d’élargir son activité scientifique par une interaction avec d’autres chercheurs et d’autres universités. Les chercheurs invités auront quant à eux l’opportunité exceptionnelle de participer à un projet d’ampleur, de mener des activités au sein d’une équipe dynamique dont les activités sont très variées et au sein de l’Université de Lille et du laboratoire ALITHILA où exercent de nombreux spécialistes du Moyen Âge et de la Renaissance, et de publier dans un cadre prestigieux.

Le projet AGRELITA est basé à l’Université de Lille. Situé dans le nord de la France, Lille est une ville au cœur de l’Europe : 35 mn de Bruxelles, 1 h de Paris, 1 h 20 de Londres ou encore 2 h 40 d’Amsterdam et 2h30 d’Aix la Chapelle. Résider dans cette métropole offre la possibilité de découvrir le riche patrimoine médiéval des Flandres et d’effectuer des recherches dans les bibliothèques, musées et archives avoisinants, aux très riches fonds patrimoniaux (Lille, Saint-Omer, Valenciennes, Boulogne-sur-Mer, Cambrai, Arras, Bruxelles).

Pour en savoir plus ici

Postdoctoral Research Fellowships au Center for History and Economics in Paris

Le Center for History and Economics in Paris (CHE-P), Sciences Po, lance un appel à candidatures pour deux Postdoctoral Research Fellowships de trois ans, à partir du 1er septembre 2023.

Le CHE-P encourage la recherche historique sur tous les aspects de la vie économique. Issu d’une collaboration entre Sciences Po et le Joint Center for History and Economics, il a été établi en 2022 et est basé au Centre d’Histoire de Sciences Po. Plus d’informations sur le CHE-P : https://histecon.fr/fr/.

Les deux Postdoctoral Research Fellowships sont en lien avec le programme de recherche sur l’histoire économique et l’histoire environnementale soutenu par les Centres for History and Economics de Cambridge, Harvard et Paris. Plus d’information sur ce programme : https://histecon.fas.harvard.edu/ehc/. La rémunération brute annuelle est de 45 000 €. Le poste étant basé en France, la protection sociale est celle du régime social français. Les Postdoctoral Research Fellows disposeront également d’une allocation de recherche individuelle de 2000 € par an. Le cas échéant, ils ou elles bénéficieront d’une indemnité d’installation, ainsi que d’une aide dans la procédure de visa de travail.  

Pour en savoir plus ici

Appel chercheurs résidents: Ecole française de Rome

Date limite d’envoi de candidature: 9 novembre 2022

Les Écoles françaises à l’étranger ont mis en place depuis la rentrée 2012 le statut de chercheur résident dans leurs établissements.

À l’École française de Rome (EFR), ce statut est accordé à des enseignants-chercheurs, des chercheurs statutaires ou des post-doctorants sous contrat qui sont accueillis pour un séjour de trois à six mois éventuellement renouvelable pour mener à Rome leur activité de recherche, dans le cadre de l’un des quatre axes thématiques de recherche définis par le Conseil scientifique. Une attention particulière sera portée aux candidatures venant en soutien d’un des nouveaux programmes scientifiques (2022(2026) soutenus par l’EFR.

Pour en savoir plus ici