Appel à contributions: Renouveler l’Histoire du Kaiserreich? Perspectives critiques sur l’Empire Allemand (1871-1918)

Date: 9-10 novembre 2022

Lieu: Université de Strasbourg

Date limite de participation: 1er juillet 2022

Ces dernières années, l’Empire allemand (Deutsches Kaiserreich), fondé en 1871 à la suite de la victoire des États allemands coalisés contre la France durant la guerre de 1870, se retrouve au cœur de l’actualité allemande, tant dans le débat historique que public : du génocide des Herero et des Nama jusqu’aux demandes d’indemnisation de la famille Hohenzollern héritière du dernier empereur Guillaume II, du supposé degré de modernisation et de démocratisation du Reich, sans bien sûr oublier la question des responsabilités de la Première Guerre mondiale – reposée à nouveaux frais en 2012 par l’historien britannique Christopher Clark –, jusqu’aux tentatives de réhabilitation de la Prusse, notamment par l’extrême-droite. Tous ces sujets débattus passionnément dans les universités, mais aussi dans la presse écrite et audiovisuelle, débouchent souvent sur un point de passage, pour ne pas dire d’arrivée, obligatoire : la période nationale-socialiste. Le Kaiserreich, en tant que structure politique spécifique avec ses symboles et les formations sociales qui lui sont rattachées, a-t-il préfiguré le régime nazi en instaurant une pensée de sujétion et un penchant pour l’autoritarisme chez les Allemandes et Allemands ? Peut-on considérer la période qui s’étend de 1871 à 1918 comme une étape ou, au contraire, en référence à la thèse classique et toujours citée de Heinrich August Winkler, une déviation du « long chemin vers l’Occident » de l’histoire allemande ? Est-il le symptôme d’un mé-développement (Fehlentwicklung), à rebours de la modernité occidentale – à supposer qu’elle existe – incarnée par la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis d’Amérique ? Est-il l’expression d’une Allemagne comme « nation retardée » ? Bref, a-t-il mené en ligne droite à la prise de pouvoir d’Hitler ? Ou a-t-il a minima rendu possible et pensable cette prise de pouvoir ?

Pour en savoir plus ici

Appel à Coordination de Numéro: Revue Mosaïque, N°19, Printemps 2023

La Revue Mosaïque, revue de jeunes chercheurs en sciences humaines, lance un appel à projet de numéro pour son numéro 19, à paraître au printemps 2023.

La Revue Mosaïque est une revue interdisciplinaire à comité de lecture, éditée par l’université de Lille. Les principales disciplines de la revue sont l’histoire, la littérature et la philosophie.

Le numéro 19 consistera en la publication d’actes (éventuellement enrichis) d’un événement scientifique organisé ou co-organisé par des jeunes chercheurs. Il sera prêté une attention particulière aux propositions mobilisant plusieurs disciplines. Sont publiés en priorité des articles écrits par des jeunes chercheurs, mais un ou deux articles pourront avoir été écrits par des chercheurs confirmés ayant participé à l’événement.

Les coordinateurs sont responsables de la collecte des propositions d’article et s’engagent à en faire une première relecture. Les articles sont ensuite évalués par la revue, et ceux qui passeront avec succès le processus de relecture seront publiés au printemps 2023.

Les propositions de publication devront comprendre les éléments suivants (dans l’ordre) :

        ▪ Nom, Prénom des coordinateurs (entre 2 et 4) ;

        ▪ Leurs adresses e-mail ;

        ▪ Leurs écoles doctorales d’appartenance ;

        ▪ Un bref CV académique de chaque organisateur ;

        ▪ Un texte d’une à deux pages présentant le contexte de l’événement et son ancrage disciplinaire, s’il y a lieu (ce texte peut reprendre l’appel à communication ou le texte de présentation de l’événement) ;

        ▪ Un sommaire provisoire, présentant les noms des auteurs pressentis, les titres de leurs articles et un résumé de cinq à dix lignes de chaque article.

Les propositions, dans un fichier pdf unique, sont attendues pour le 1er juin 2022 à l’adresse suivante : revue.mosaique@univ-lille.fr

            Il est possible de nous contacter en amont, à cette adresse, pour plus de renseignements.


La réponse sera donnée en juin et un calendrier de travail sera mis en place avec les coordinateurs.


Plus d’informations peuvent être trouvées sur le site de la revue : https://revuemosaique.univ-lille.fr/

Appel à contributions : “Mémoire(s)”

Revue « Quêtes littéraires », nº 12, 2022.

Date limite de réponse à l’appel : 1er juin 2022.

Personnifiée par la Titanide grecque Mnémosyne, la mémoire est étroitement liée à l’acte poétique depuis l’Antiquité. Pour Hésiode, elle est la mère des neuf Muses conçues avec le divin Zeus, Pausanias la compte parmi les trois Muses les plus anciennes sous le nom de Mnémé, tandis que Cicéron la fait jouer dans un quartet de sœurs sous le nom de Mélété. Mais quel que soit son statut dans le royaume de l’Olympe ou chez les écrivains grecs et romains, on lui doit les mots et le langage ainsi que la création poétique. Il y a donc une certaine légitimité à s’interroger, suite aux Anciens, sur le statut, la fonction et le rôle de la mémoire dans un champ littéraire que nous limiterons, pour le besoin de cet appel, aux littératures française et francophone.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : Circé. Histoire, Savoirs, Sociétés

Date limite de réponse à l’appel : 03 septembre 2022.

Circé. Histoire, Savoirs, Sociétés est une revue scientifique historienne ouverte à l’interdisciplinarité qui publie, à un rythme semestriel (deux numéros de varia par an en automne et au printemps), des articles touchant toute période historique et tout thème de recherche, et mobilisant procédés, méthodes et traditions disciplinaires variés. Soucieuse d’inscrire la diversité qu’elle présente au-delà des frontières nationales, la revue publie également des articles en anglais permettant ainsi de mieux appréhender l’état de la recherche à l’étranger. Créée et animée par de jeunes chercheurs, la revue leur est particulièrement destinée. Elle privilégie la publication d’articles issus des premières années de recherche, c’est-à-dire après la soutenance d’une thèse, pendant la préparation d’un doctorat ou après une soutenance d’un mémoire de master 2.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : “Enseveli !”

Lieu : Paris.

Dates : d’octobre à avril 2022-2023.

Date limite de réponse à l’appel : 23 mai 2022.

Avec l’intitulé « Enseveli ! », le cycle de conférences des Jeudis de l’art 2022-2023 entend engager une réflexion sur l’archéologie au sens large. Notre intérêt se porte sur tous les objets qui ont disparus, avec le temps ou pour d’autres raisons, sous la terre et sous les eaux, et que l’on retrouve des années, des siècles, des millénaires plus tard. Les communications attendues pourront porter, de façon non exhaustive, sur l’archéologie (toute période confondue), les techniques de conservations et de restaurations, l’architecture, la création artistique, qu’elle soit contemporaine ou non, l’histoire, la philosophie, etc.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à candidatures : 6 chargé(e)s d’études et de recherche 2022

Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA)

Durée : à partir du 1er octobre 2022 (supports de contrats doctoraux d’une durée de 3 ans).

Date limite de candidature : 31 mai 2022.

Les chargées et chargés d’études et de recherche (CER) effectuent un service partagé entre les programmes scientifiques et documentaires de l’INHA et leurs travaux personnels de recherche doctorale. Les CER intègrent l’INHA en tant qu’agent à part entière et participent à la vie collective de l’Institut Elles et ils contribuent aux programmes de recherche par des missions diverses qui les mettent en relation avec l’ensemble des équipes actives au sein de l’établissement.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à candidatures INHALab résidence de collectifs jeunes chercheurs 2023

Date limite de candidature : 23 mai 2022.

L’INHA soutient les initiatives scientifiques innovantes de collectifs de jeunes chercheurs par son dispositif INHALab. L’INHALab vise à favoriser la visibilité de leurs initiatives et à fédérer les jeunes chercheurs dans des dynamiques collectives. A cet effet, l’institut propose une résidence à un collectif de jeunes chercheurs dans un domaine se rapportant à l’histoire de l’art mais ouvert à toutes les disciplines. La résidence permet de disposer d’un lieu (la salle Roberto Longhi), d’un temps (4 mois) et d’un budget (5.000 euros).

Pour plus de renseignements, ici.

Prix de thèse du CTHS

Date limite de candidature : 30 avril 2022.

Le concours de thèses du CTHS est ouvert aux docteurs ayant soutenu une thèse d’histoire moderne entre le 31 octobre 2019 et le 31 décembre 2021. Les thèses d’habilitation à diriger des recherches ne seront pas retenues. Le thème aborde des problématiques variées dans tous les champs de l’histoire moderne : associations et confréries, corps constitués, communautés, sociétés commerciales ou industrielles, opinion publique, lieux de sociabilité, exclusions et marginalité, concorde civile et religieuse, construction du lien social par l’éducation, le livre, les médias, etc.

Pour plus de renseignements, ici.

Bourse de recherche INHA/DFK Paris

Date limite de candidature : 16 mai 2022.

Cette bourse est destinée aux chercheuses et aux chercheurs en histoire de l’art souhaitant mener une recherche originale sur l’histoire du marché de l’art en France entre 1939 et 1945. Les boursiers mèneront leur recherche à Paris dans le cadre de ces deux institutions, en séjournant six mois à l’Institut national d’histoire de l’art et six mois au Centre allemand d’histoire de l’art.

Pour plus de renseignements, ici.

Association des Jeunes Chercheurs en Histoire

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search