Archives par mot-clé : histoire urbaine

Appel à communications – Colloque «Au bon air des jardins (18e – 21e siècles)»

Dates : 15-16 octobre 2024

Lieu : École de la Nature et du Paysage à Blois

Date limite pour soumettre une proposition : 30 juin 2024

Au XIXe siècle, Maupassant décrivait la canicule parisienne et vantait déjà la fraicheur à l’ombre des arbres en écrivant que « c’était une nuit sans vent, une de ces nuits d’étuve où l’air de Paris surchauffé entre dans la poitrine comme une vapeur de four. Une armée de fiacres menait sous les arbres tout un peuple d’amoureux » (Bel ami). Si les fiacres ont disparu, nul doute que les promenades, parcs et jardins restent des lieux appréciés en période de canicule pour des citadins à la recherche de “bon air”.

Le colloque vise à nourrir une réflexion générale sur l’air et le climat sous le prisme socio-spatialdes parcs et jardins urbains publics en France comme dans le reste du monde. Il a pour objectif de montrer si ces espaces sont marqués par des évolutions et transitions géohistoriques communes ou, au contraire, différentes dans les enjeux liés à l’air et au climat (Corbin 1982 ; Metzger 2018 ; Brassart et al. 2022). Afin de favoriser le dialogue disciplinaire, l’appel est ouvert en SHS : géographie, géohistoire, histoire, histoire de l’art, aménagement, architecture, projet de paysage, political ecology, sociologie…

Plus d’informations ici.

Appel à communications – 8èmes rencontres du réseau EUNA (Études Urbaines Nord-Américaines) : “Transitions dans les villes nord-américaines”

Date : 10 octobre 2024

Lieu : université Paris-Nanterre

Date limite pour envoyer une proposition : 27 mai 2024

Dans le champ académique comme dans le champ opérationnel, de nombreux termes existent pour signaler ou caractériser un changement de situation, d’état ou d’organisation : transformation, évolution, changement, disruption, innovation, transition, etc.

La notion de transition, relativement récente, a été rapidement adoptée par les pouvoirs publics et par la sphère académique (Bourg, Kaufmann, Méda, 2016) pour caractériser des changements appliqués a priori à la sphère écologique ou environnementale. Pourtant, cette notion polysémique et floue est applicable (et appliquée) à des contextes et des objets variés pour désigner une multitude de transformations. Elle peut ainsi mobiliser des thématiques très variées au-delà du champ écologique et environnemental et s’appliquer aux questions
politiques, culturelles ou encore économiques et sociales en tant que telles et non comme éléments ou conséquences des dynamiques associées à la transition écologique.

Plus d’informations ici.

Prix de thèse de la Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU) 2024

Candidatures jusqu’au 14 juillet 2024

La Société française d’histoire urbaine (SFHU) ouvre, pour sa 14e session, un concours de thèses qui s’adresse aux jeunes docteur.es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse durant l’année civile 2023.

Par cette initiative, dotée d’un prix de 2 000 euros, la SFHU vise à encourager de jeunes chercheurs.ses et à favoriser la plus large diffusion possible de leurs travaux.

Le jury peut aussi attribuer un prix spécial doté de 1 000 euros.

Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l’art…) concernés.

Date limite des candidatures : dimanche 14 juillet 2024 minuit (CET).

Appel à communication – Urban societies in medieval Europe

Lieu : Castelo de Vide, Portugal

Dates : 3-5 octobre 2024

Date limite pour candidater : 30 avril 2024

The study of medieval urban societies continues to be important and necessary to understand their composition, inequalities and complexity, as well as their role in the construction and experience of urban space. It also makes it possible to observe the different stages of life (childhood, youth, maturity and old age) of its inhabitants, their emotions and the relationships they established between themselves and with the outside world, and therefore the management and resolution of conflicts. These elements fuelled representations of urban society, both in discourses and practices and in material testimonies, which it is important to continue to understand and deepen. With a focus on Christian, Islamic and Jewish Europe, researchers from any scientific discipline (History, Archaeology, History of the Art, Literature, among others) are invited to present proposals for sessions and/or individual presentations.

Plus d’informations ici

AAC – Rencontres doctorales de l’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme

La quatorzième édition des Rencontres Doctorales en Urbanisme de l’APERAU Internationale se tiendra le mercredi 5 juin 2024 en bi-sites (Montréal au Canada et Tours en France).

Les doctorant.es sont invité.e.s à proposer une communication. Ces propositions peuvent concerner l’ensemble des sujets de doctorat en aménagement et urbanisme ou de disciplines connexes ayant directement trait aux problématiques en aménagement et urbanisme.

Les résumés seront à déposer sur la plateforme https://doct-aperau2024.sciencesconf.org/ (Préciser dans les commentaires le lieu de votre communication – Montréal ou Tours).

La date-limite d’envoi du résumé des propositions de communication est le 29 février 2024.

Les Doctorales ouvriront la 24ème édition des Rencontres Internationales en urbanisme de l’APERAU qui aura lieu du 4 au 7 juin à Montréal sur le thème « Villes et territoires face à l’urgence climatique. Quelle transition socio-écologique ? »

Appel à communication – Espaces et modes de vie, marqueurs achéologies de distinction sociale au début du Moyen Âge (Ve-IXe siècle)

Lieu : salle des Abattoirs, Chalon-sur-Saône, France

Dates : 26-28 septembre 2024

Date limite pour candidater : 1er février 2024

Ces quarante-quatrièmes journées de l’AFAM interrogeront les marqueurs qui amènent les archéologues à distinguer différents groupes sociaux et niveaux de richesse (en identifiant certains comme « privilégiés »), en milieu urbain comme en milieu rural, et dans les situations les plus variées (en contexte laïc ou religieux, d’habitat ou d’activité humaine, funéraire…). L’appréciation par les archéologues de la stratification sociale à une époque donnée repose sur différents critères : sitologie, types de structures d’habitat, techniques et matériaux de construction, structures funéraires ou présence d’un mobilier particulier ; la présentation et la confrontation de ces observations devraient permettre, en précisant les contextes, de mieux évaluer la pertinence des indices retenus. La chronologie proposée, qui court du Ve au IXe siècle, devrait permettre de suivre l’évolution de ces repères, entre la fin du monde romain et la mise en place progressive des sociétés médiévales, avant le plein épanouissement de la féodalité.

Plus d’informations ici

Prix de la thèse 2023 de la Société française d’histoire urbaine (SFHU)

Date limite de candidature : 18 juin 2023 (minuit)

La Société française d’histoire urbaine (SFHU) ouvre, pour sa treizième session, un concours de thèses qui s’adresse aux jeunes docteur·es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse, rédigée en français, durant l’année civile 2022. Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l’art…) concernés.

Plus d’informations ici

Appel à contribution – Bien consommer. Les consommations légitimes médiévale (XIIe-XVIe siècles)

Lieu : Paris, France

Dates : 16-17 novembre 2023

Date limite pour soumettre une contribution : 10 avril 2023

Ce colloque a pour but d’interroger la notion de consommation légitime dans les cités médiévales entre le XIIe et le XVIe siècle. Qu’est-ce que la, ou plutôt les bonnes consommations ? Qui est légitime à dire la frontière entre l’indispensable et le superflu ? Pourquoi cette capacité à dire la norme devient-elle de plus en plus cruciale dans des mondes urbains en mutation rapide ? Le colloque sera particulièrement attentif à mener une approche comparatiste entre les différents espaces de l’Occident médiéval (Italie, péninsule ibérique, France, Angleterre, Pays-Bas, Empire…).

Plus d’information ici

Appel à contribution – la ville : représentation, matérialité et spatialité

Lieu : Université de Poitiers,

Dates : 6-7 avril 2023

Date limite pour soumettre une proposition : 6 mars 2023

Chaque année, l’association des étudiant·es de master et doctorant·es de l’université de Poitiers (JANUA), propose des journées d’étude. La thématique de la ville se décline en trois axes principaux. Le premier s’articule autour de la représentation de la ville dans la pensée historique, visuelle et littéraire. Le second axe aborde la ville selon sa matérialité, aussi bien par ses édifices, ces bâtiments civils, que par ses artefacts révélés lors de fouilles archéologiques, révélateurs d’un foyer de production, commercial, artisanal ou autres. Enfin, le dernier axe aborde la ville selon l’angle de la spatialité, par l’observation de ses structures matérielles et l’analyse de l’occupation de l’espace (documents planimétriques, outils de cartographie comme le système d’information géographique -SIG-, la documentation textuelle et iconographique).

Plus d’information ici

Appel à contribution – Interdisciplinary Perspectives into Roman Commerce, Economy and the Acquisition of New Tastes during the Roman Period from the 4th Century BC Onwards

Lieu : Belfast, Irlande du Nord

Dates : 30 août au 2 septembre 2023

Dates limites pour proposer une contribution : 9 février 2023

From the 4th century BC onwards, the expansion of the Roman Empire, eventually, over large parts of Europe had a significant impact on society. The creation of a new transport network and the emergence of cities were two of the most important and lasting changes brought about. As Rome expanded and developed contacts with other cultures far beyond the Mediterranean, new tastes and social practices were also acquired, often manifested in material culture. This session aims to explore Roman commerce and economy through different lines of evidence (e.g. archaeobiological remains, ceramics, inscriptions, landscape archaeology etc.). In addition, it aims to investigate the role of the ancient transport network in the process of urbanisation and/or the acquisition of new ‘tastes’.

We encourage papers focusing on Roman trade without chronological or geographical restrictions. Points of discussion could potentially, but not exclusively, include:

  • The role of cities, harbours, rivers and warehouses in the distribution and reuse of amphorae and other shipping containers
  • Social and cultural interactions in trade and exchange
  • Economic power and the social status of traders
  • Methodological issues when dealing with the investigation of ancient trade
  • New technologies to investigate ancient trade, networks and transport
  • Income, customs, religious beliefs, and identities conveyed by goods, trade and traders
  • Dietary habits and stereotypes in the perception of luxury goods
  • Access to luxury goods, the reasons why, and how material culture relates to their trade
  • Tradition and innovation in practices related to trade and manufacturing

Plus d’information ici