Archives par mot-clé : musicologie

Appel à communication – La somme des parties ? (Dé)faire et (re)penser collections et compilations entre Moyen Âge et Première Modernité

Lieu : Université de Liège

Dates : 6-7 mai 2024

Date limite pour candidater : 19 janvier 2024

Les 6 et 7 mai 2024 se tiendra, à l’université de Liège, la septième édition des journées doctorales internationales de l’unité de recherches TransitionsOrganisé en partenariat avec le Centre for Medieval and Renaissance Studies (CeMaRS, Ruhr-Universität Bochum) et l’Institut d’histoire de la Réformation (IHR, Université de Genève), ce colloque aura pour thème les pratiques de collection et de compilation. Les bornes chronologiques prescrites pour le présent appel sont celles explorées par Transitions (Moyen Âge et Première Modernité).

Plus d’informations ici

Appel à contribution – Rencontre de musicologie médiévale

Lieu : Université de Sorbonne, Paris

Dates : 17-19 janvier 2024

Date limite pour candidater : 30 septembre 2023

Les Rencontres de musicologie médiévale sont proposées annuellement par le Groupe des médiévistes de la Société Française de Musicologie. Elles répondent au désir d’insuffler une dynamique disciplinaire, scientifique et humaine à la communauté des médiévistes français et francophones. Ces Rencontres, dont la première édition s’est tenue à Paris en juin 2021, sont un lieu d’échanges entre musicologues médiévistes, chercheurs des disciplines connexes, ainsi que divers acteurs de la musique et de la musicologie médiévales. Elles sont l’occasion d’entendre des communications pendant lesquelles sont présentés des travaux achevés, des recherches en cours ou des projets scientifiques et artistiques. S’y ajoute un volet de réflexion disciplinaire sur la recherche, l’enseignement et la diffusion de la musique médiévale, mené sous forme de courtes communications, de tables rondes et d’ateliers.

Plus d’information ici

Appel à contribution – Philologie et musicologie

Lieu : CESCM (Hôtel Berthelot), Poitiers

Dates : 11-13 décembre 2023

Date limite pour soumettre une candidature : 1er mai 2023

De toute évidence, l’effort de présenter au public d’aujourd’hui les textes et les mélodies des corpus chantés du Moyen Âge et de la Renaissance occupe une place centrale dans les travaux des spécialistes. Que cela soit en musicologie ou en philologie, l’édition fait appel à une théorisation et à des pratiques différentes. Orientées vers le texte (verbal ou musical) tel que l’auteur l’a conçu ou bien vers le témoin (manuscrit ou imprimé) qui l’a conservé en témoignant d’un acte de réception historiquement et culturellement saisissable, les éditions textuelle et/ou musicales peuvent privilégier l’une ou l’autre de ces “deux vérités” selon le but et l’audience visée par la publication mais aussi du positionnement méthodologique de l’éditeur, philologue ou musicologue. Pour plusieurs raisons intrinsèques à l’histoire différente de l’écriture des mots et des sons, de la tradition des textes et des mélodies, mais aussi des deux disciplines concernées, dès la fin du xixe siècle la philologie a eu tendance à choisir la première approche, la musicologie la deuxième. Néanmoins, les dernières décennies ont apporté des nouveautés aussi bien sur le plan théorique (par ex. la réflexion de d’Arco Silvio Avalle et la “philologie matérielle” en Italie, la New Philology dans la critique anglo-saxonne) que sur le plan opérationnel (la disponibilité des technologies numériques et, tout récemment, de l’AI), destinées à rendre le panorama de l’ecdotique textuelle et musicale plus varié et moins prévisible dans ses développements.

Plus d’informations ici