Archives par mot-clé : transpériodes

Appel à contributions : Des fonctions judiciaires des consuls aux tribunaux consulaires (XIIe – XXe siècle)

Lieu : Hambourg (Allemagne).

Dates : 02-03 novembre 2023.

Date limite de réponse à l’appel : 03 octobre 2022.

La juridiction contentieuse consulaire est une juridiction spéciale, exercée par des représentants consulaires en matière civile et pénale sur leurs compatriotes à l’étranger. Elle
soustrait donc des ressortissants expatriés – ou des autochtones « protégés » – à la justice des pays d’accueil. Cette forme de juridiction émerge dans le sillage du développement des consulats d’outremer (consules nationum, consules ultra mare, consules missi) dans les villes portuaires médiévales. Elle reste pour l’essentiel cantonnée à l’espace méditerranéen durant le Moyen Âge et l’époque moderne, avant de connaître son apogée au cours du XIXe siècle.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : Religieux et religieuses à la guerre. Pratiques et expériences entre les XVe et XXIe siècles

Lieu : Louvain-la-Neuve (Belgique).

Dates : 31 mai-02 juin 2023.

Date limite de réponse à l’appel : 18 septembre 2022.

Ce colloque vise à analyser les expériences individuelles et collectives des religieux et des religieuses face à la guerre et au fait guerrier, en tant qu’acteurs et non simplement en tant qu’observateurs ou victimes. Des guerres de religion aux conflits révolutionnaires, des guerrillas aux affrontements entre grandes armées, des révoltes armées aux tentatives de nettoyage ethnique, nous interrogerons la capacité d’agir d’une catégorie précise qui assume une importance particulière dans le catholicisme moderne et contemporaine : les religieuses et les religieux. Des hommes et des femmes qui partagent une expérience communautaire en suivant une règle de vie. Tout en partageant du moins partiellement les imaginaires, les cadres interprétatifs et les codes d’action de leurs contemporains, ces femmes et ces hommes agissent la guerre avec ses violences à partir d’un point de vue situé, celui de groupes qui se perçoivent en tant qu’élites spirituelles.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : Des fonctions judiciaires des consuls aux tribunaux consulaires (XIIe-XXe siècle)

Lieu : Hambourg (Allemagne).

Dates : 02-03 novembre 2023.

Date limite de réponse à l’appel : 03 octobre 2022.

La juridiction contentieuse consulaire est une juridiction spéciale, exercée par des représentants consulaires en matière civile et pénale sur leurs compatriotes à l’étranger. Elle soustrait donc des ressortissants expatriés – ou des autochtones « protégés » – à la justice des pays d’accueil. Cette forme de juridiction émerge dans le sillage du développement des consulats d’outre-mer (consules nationum, consules ultra mare, consules missi) dans les villes portuaires médiévales. Elle reste pour l’essentiel cantonnée à l’espace méditerranéen durant le Moyen Âge et l’époque moderne, avant de connaître son apogée au cours du XIXe siècle. À cette époque, elle s’étend à toute une série de pays « semi-colonisés », comme l’Empire ottoman, la Chine, le Japon et le Siam, dans lesquels des tribunaux consulaires européens ou nord-américains rendaient formellement la justice en toute légalité.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : Effets de frontières. La frontière vécue et construite par ses acteurs.France et Europe méridionale (péninsule Ibérique et péninsule italienne, XIV-XXe siècle)

Lieu : Perpignan.

Date : 12 mai 2023.

Date limite de réponse à l’appel : 11 septembre 2022.

Cette journée d’étude s’inscrit dans une perspective historiographique qui veut observer les résultats concrets du tracé et de la surveillance des frontières dans la vie des populations locales. À ce titre, elle entend contribuer à l’étude du travail de la frontière sur les structures sociales de ces communautés, sur leurs relations avec les autres communautés frontalières et avec les pouvoirs qui les contrôlent, et sur leur manière de concevoir leur identité.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : La Hanse et l’Atlantique 1300-1500 : acteurs, commerce, conflits

Lieu : La Rochelle.

Dates : 09-10 juin 2023.

Date limite de réponse à l’appel : 1er octobre 2022.

Les marchands allemands de la Hanse apparaissent à la fin du Moyen Âge sur tout le pourtour des mers du Nord et Baltique, dont ils dominèrent longtemps le commerce. En revanche, la présence et l’activité des Hanséates dans l’espace atlantique, pourtant bien attestées dans les sources, demeurent peu étudiées dans l’historiographie. En réunissant des chercheurs internationaux autour des liens entre la Hanse et l’espace atlantique, le présent colloque se propose de mettre en lumière la vitalité de ces échanges commerciaux. On s’intéressera pour cela non seulement aux marchandises échangées, aux lieux et acteurs du commerce, mais aussi à leurs identités juridiques et à la résolution de leurs litiges, dans un contexte de guerre de Cent Ans et de projection maritime des puissances royales anglaise, française et ibériques.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions pour le XXe congrès de Danses macabres d’Europe

Lieu : Brest.

Dates : 20-23 septembre 2023.

Date limite de réponse à l’appel : 1er septembre 2022.

Le prochain congrès de Danses macabres d’Europe aura lieu à Brest dans les locaux de l’Université de Bretagne Occidentale. Il revêt un caractère particulier car ce sera le XXe de l’association DME. De plus, aucun congrès DME ne s’est encore tenu en Bretagne alors que la région est riche d’un exceptionnel patrimoine sur le thème de la mort : dans la sculpture, dans la peinture murale des églises, dans les marges des manuscrits, dans les tableaux d’éducation religieuse (taolennou), dans les tableaux votifs ou dans les toiles et les gravures des auteurs bretons marqués par la religion (Yan’ Dargent, Xavier de Langlais…). La littérature n’est pas en reste : depuis la version bretonne du Mirouer de la Mort jusqu’à La légende de la mort chez les Bretons armoricains d’Anatole Le Braz.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : Construire une nouvelle histoire du handicap et de la surdité au travers des siècles

Date limite de réponse à l’appel : 30 août 2022.

Cet ouvrage devrait permettre d’avoir à la fois une vision d’ensemble sur chaque période historique, et une multitude d’études de cas sur des trajectoires personnelles, des institutions, des mouvements sociaux. L’ouvrage serait, pour ce faire, composé d’une longue introduction, d’une première section construite autour de plusieurs chapitres sur chaque période, et d’une seconde section composée d’une trentaine d’études de cas. La lecture de l’ensemble de l’ouvrage donnerait un aperçu des résultats des recherches actuelles, et permettrait de mieux distinguer les zones d’ombre et les perspectives futures de recherche.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à contributions : Amusement, Joy, and Having a Good Time in Mystical Texts

Dates : 12-15 juin 2023 (en ligne).

Date limite de réponse à l’appel : 7 octobre 2022.

Mystics who suffered, through illness, asceticism, the withdrawal of divine grace, the ruthlessness of their critics, or just from the harshness of life, often dominate our readings of the texts of and about mystics. While these are crucial aspects of their experience, what is often overlooked are the moments of happiness and contentment that also exist in these works. The M&LEN 2023 Annual Conference will answer Amy Hollywood’s call to not only speak of suffering and pain in relation to female mystical lives, but also of joy. We will be exploring the “lighter” moments, looking at how mystical texts discuss happiness, joy, amusement, playfulness, and the enjoyment of life, as well as how pain and suffering are transformed into joy in some works.

Pour plus de renseignements, ici.

Appel à articles : Aux frontières des espèces

Date limite de candidature : 20 décembre 2022.

Les mythologies grecques et romaine sont peuplées de créatures hybrides empruntant des caractéristiques physiques aux êtres humains et aux animaux, comme en témoignent les exemples connus du sphinx, du faune ou encore du Minotaure.
Ces hybridations imaginaires transgressent la frontière perméable qui sépare les êtres humains des animaux. Si l’affirmation de l’exceptionnalité humaine permet progressivement à la philosophie grecque d’élever et d’isoler l’homme au sein du règne animal, il n’en demeure pas moins que la littérature, l’ethnographie et la zoologie antiques et médiévales ont continué d’interroger la frontière interspécifique non comme une dissociation radicale, mais comme une limite poreuse, une zone grise aux multiples gradients d’humanité et d’animalité, dont l’hybridité mythologique n’est que l’une des manifestations.

Pour plus de renseignements, ici.